Informations

Normes juridiques d'adoption en Colombie

Normes juridiques d'adoption en Colombie


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

De nombreuses familles choisissent l'adoption pour avoir un nouveau bébé à la maison et nous savons tous que le processus d'adoption est assez long et rempli de paperasse. Mais les procédures légales pour adopter un bébé ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Nous nous souvenons des règles juridiques de adoption en Colombie.

Pour adopter en Colombie il faut aller à Institut colombien de la protection de la famille (IBCF), qui se chargera d'assigner un mineur à la famille adoptive dans un délai d'environ 36 mois. Le processus d'adoption est pratiquement le même pour les résidents colombiens que pour les étrangers.

Les conditions d'adoption en Colombie, ils cherchent à garantir le bien-être physique et émotionnel du mineur, ainsi qu'à faire en sorte qu'il jouisse de ce droit universel, qui est le droit d'avoir une famille. Par conséquent, il ne faut pas s'étonner qu'ils soient si méticuleux à imposer les exigences à la famille qu'ils souhaitent adopter.

- En Colombie, ils peuvent adopter des mariages, gens célibataires, veuves ou séparés.

- L'âge minimum pour adopter un bébé est 25 ans et la différence d'âge entre l'adoptant et le mineur doit être d'au moins 15 ans.

- L'étude socio-psychologique pour vérifier la aptitude à la famille L'adoptant sera fait par l'IBCF.

- Pour adopter en Colombie il faut avoir un certificat médical de bonne santé et aussi de bonne conduite, c'est-à-dire vérifier Dossier criminel.

- La Loyer économique c'est un facteur important lors de l'adoption d'un bébé. L'IBCF veille à ce que la famille dispose de moyens financiers suffisants pour assurer au mineur une vie décente.

Les normes juridiques pour adopter un bébé en Colombie incluent le traitement d'innombrables documents bureaucratiques. En plus de la naissance prévue, du mariage et d'autres documents prouvant la capacité physique et psychologique de la famille adoptive, des photographies récentes de la maison où résidera le mineur, ainsi que trois lettres de recommandation sont ajoutées.

La famille adoptive s'engage également à faciliter le suivi de l'adoption pendant les deux ans suivant l'accouchement du mineur, afin que l'IBCF s'assure que la famille garantit tous les droits de l'enfant. Dans les cas de familles étrangères qui adoptent dans le pays, doivent passer au moins 8 semaines en Colombie et passer une période d'essai et d'intégration avec l'enfant de 30 jours.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Normes juridiques d'adoption en Colombie, dans la catégorie Adoption sur place.


Vidéo: Le sénat canadien (Mai 2022).